Un échange intense avec les diplômé-e-s

Rapport annuel 2020 - Habituellement, Swiss Engineering participe à entre 7 et 14 manifestations, telles que des salons de l’emploi et pour les diplômé-e-s, d’autres salons et conférences. En 2020, année marquée par le Covid-19, les plateformes se sont limitées à la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), à la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) et à l’EPFL. L’accent a été mis sur l’entretien du réseau et l’échange avec les diplômé-e-s au sujet de l’entrée dans le monde professionnel et de l’échelle de salaires sur la base de l’étude annuelle sur les salaires de Swiss Engineering. Malgré la fréquentation très réduite, ce fut l’occasion de très nombreuses conversations intéressantes.

 

Zurich, mai 2021

 

 

Wichtige Mitglied- und Trägerschaften
Affiliations et organismes importants

Rapport annuel 2020

Swiss Engineering ist bei folgenden Organisationen Mitglied oder in der Trägerschaft
Swiss Engineering est un organisme responsable ou un membre des organisations suivantes:

AEE Suisse (Dachorganisation der Wirtschaft für erneuerbare     Energien und Energieeffizienz/ Organisation faîtière de l’économie des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique)

AM-Network (Additive Manufacturing)

bauenschweiz (Stammgruppe Planung)/ constuctionsuisse (Groupe de base Planification)

bilding (Stiftung zur Förderung des Ingenieurnachwuchses im Bauwesen/ Fondation pour la promotion de la nouvelle génération d’ingénieurs dans le bâtiment)

FEANI & WFEO (European Federation of National Engineering Associations & World Federation of Engineering Organ-izations)

HFP Bauleiter (Höhere Fachprüfung)/ EPS Directeur des travaux (examen professionnel supérieur)

IAESTE (International Association for the Exchange of Students for Technical Experience)

Industrie 2025 (Industrie 4.0)

INWES (International Network of Women Engineers/ Scientists)

KGTV (Konferenz Gebäudetechnik-Verbände/ Conférence des Associations de la technique du bâtiment)

Modell F Projekt Informa (Weiterbildung)/ Modell F Projet Informa (formation continue)

Natech Education (Nachwuchsförderung/ promotion de la relève)

PLAVENIR (Trägerschaft für Zeichnerberufe/ organisme responsable pour les professions de dessinateur)

PTV (Pensionskasse der Technischen Verbände)/ CPAT (Caisse de prévoyance des associations techniques)

SATW (Schweizerische Akademie der technischen Wissenschaften/ Académie suisse des sciences techniques)

SVFB (Schweizerischer Verband freier Berufe)/ USPL (Union suisse des professions libérales)

swisscleantech

Zurich, mai 2021

Partenariat de Swiss Engineering

Rapport annuel 2020

1. Pourquoi le concept de partenariat est un avantage pour tous les participants.

Swiss Engineering recherche la proximité avec les entreprises et organisations actives dans les secteurs d’activité de nos membres. Celles-ci peuvent nouer des partenariats étroits avec notre association en tant que partenaires de soutien. Les partenaires de soutien ont pour rôle de veiller à ce que l’association dispose d’une base financière saine et d’une offre utile pour ses membres. Ils sont mis en évidence au sein de l’association en fonction de leur contribution financière.
A travers leur engagement, les partenaires de soutien peuvent poursuivre leurs propres intérêts commerciaux, par exemple en matière de notoriété, d’image ou de recrutement.

2. Quels partenaires sont importants pour nous

Swiss Engineering est l'association des ingénieurs et architectes de Suisse et recherche la proximité avec les entreprises et organisations qui sont actives dans les secteurs d'activité de nos membres. L’échange d’informations, notamment sur les nouveaux produits, services ou projets, est important pour l’association, et les partenaires bénéficient de la communication via l’association.

3. Quelques partenaires choisis

Le cabinet de conseil en ressources humaines oprandi & partner, par exemple, soutient Swiss Engineering en matière de personnel depuis de nombreuses années et bénéficie du réseau de l’association pour son travail quotidien. L’EMPA est également un partenaire important, qui nous aide à organiser les « Journées de la technique ». L’Agence suisse pour la promotion de l’innovation Innosuisse, quant à elle, utilise notre plateforme pour ses contacts avec les PME dans toute la Suisse.

 

Zurich, mai 2021

 

 

Le Comité national suisse FEANI/FMOI

Rapport annuel 2020 - Le Comité national suisse FEANI/FMOI est composé de représentant-e-s de Swiss Engineering UTS et de la SIA. Les objectifs de cette coopération sont la collaboration, la création active de réseaux et l’échange d’expériences avec la FEANI, la Fédération européenne d’associations nationales d’ingénieurs (www.feani.org), et les associations d’ingénieurs d’autres pays européens également membres de la FEANI ainsi que la FMOI, la Fédération mondiale des organisations d’ingénieurs (www.wfeo.org), et les associations d’ingénieur-e-s du monde entier. Les principaux axes de travail portent sur la formation initiale et continue et la promotion de l’image de la profession, la simplification de la mobilité internationale pour les ingénieur-e-s, la promotion de la relève et la mise en œuvre des Objectifs de développement durable des Nations unies.

En 2020, le Comité national s’est réuni à quatre reprises (par visioconférence) : le 12 mars, le 18 juin, le 26 août et le 16 novembre 2020.

Membres du Comité national

-    Hannes Treier, président du Comité national 2018-2020 (SE-UTS)
-    Jeannine Keller-Nielsen, secrétaire (SIA / congé maternité du 13 juillet 2020 au 1er février 2021)
-    Stefan Arquint (secrétaire par intérim du 13 juillet 2020 au 1er février 2021, ex-secrétaire général SE-UTS)
-    Francisco Borge (SE-UTS)
-    Prof. Massimiliano Capezzali (SIA)
-    Jörg-Martin Hohberg (SIA)
-    Alexander Jäger (secrétaire général SE-UTS)
-    Alexandre Kounitzky (SIA)
-    Vasileios Papageorgiou (SE-UTS)
-    Christoph Starck (directeur SIA)
-    Patrik Thalparpan (SIA)
-    Reinhard Wiederkehr (SE-UTS)

Activités de la FEANI

Le Comité national a travaillé sur la formation des ingénieur-e-s en Europe, la reconnaissance de la profession, l’avenir du métier d’ingénieur et la collaboration avec le REG et le réseau en Suisse.

Une délégation (H. Treier, S. Arquint) a participé à la réunion des pays d’Europe centrale le 3 juillet 2020 (initialement prévue à Kiev, organisée en ligne en raison du Covid-19).

Une délégation (H. Treier, A. Kounitzky, S. Arquint) a également participé au National Member’s Forum le 9 octobre (en ligne). Les différentes régions ont notamment pu faire état de la situation et des mesures prises concernant le Covid-19.

Une délégation du Comité national (H. Treier, A. Kounitzky, M. Hohberg, S. Arquint) a participé à la General Assembly le 9 octobre 2020. Prévue à Berlin, elle a été organisée en ligne. Ralph Appel (VDI Allemagne) a été élu pour prendre la succession du président José Vieira (Portugal), arrivé au terme de son mandat maximal de six ans. Trond Markussen (NITO Norvège) a été élu vice-président. Hannes Treier est membre de l’Executive Board de la FEANI depuis 2018 et a participé à six sessions (une fois en présentiel et cinq fois par visioconférence).
Hannes Treier assume par ailleurs la fonction de président du NMF (National Member’s Forum) à partir de 2021. Le NMF a habituellement lieu tous les deux ans. L’objectif est de permettre un échange d’expériences entre les membres nationaux de la FEANI ou d’approfondir la discussion sur certaines thématiques et problématiques clés pour les associations nationales d’ingénieur-e-s.

Martin Hohberg a participé aux réunions de travail (en ligne) de l’European Monitoring Committee (EMC) de la FEANI en tant que représentant de la Suisse. Outre l’évaluation des programmes d’études en vue de l’intégration au sein de l’European Engineering Education Database (EEED) et les plus de 240 demandes pour le titre EUR ING, il a été question du projet de développement « EUR ING 2.0 ». EUR ING 2.0 a pour objectif de réévaluer périodiquement la justification de l’attribution du titre EUR ING. Dans ce cadre, la suite du parcours professionnel et une la formation continue permanente, dont l’étendue doit encore être définie, doivent être démontrées tous les cinq ans. Une procédure de retrait du titre EUR ING reste également à établir.

A partir de 2021, la Suisse devra enregistrer les coordonnées des détenteurs suisses du titre EUR ING dans une base de données dédiée et contrôler de manière aléatoire les justificatifs de formation continue. La base de données permet dans le même temps d’accroître la visibilité des détenteurs du titre EUR ING (p. ex. pour les recruteurs). Les titulaires dotés d’une ancienne autorisation à durée indéterminée ne seront intégrés à la base de données que s’ils se manifestent et adhèrent à la nouvelle procédure.
Créé en 2018 sous l’égide de la FEANI et regroupant actuellement 27 organisations partenaires, l’Engineers Europe Advisory Group (EEAG) a donné naissance au projet « Engineers for Europe E4E ». L’objectif est de renforcer et de promouvoir le métier d’ingénieur, ô combien important pour l’avenir de l’Europe. Pour ce faire, la FEANI travaille sur une proposition de projet européen prévoyant trois votes :
•    l’European Engineers Monitor (EEM) : un outil moderne destiné à collecter des données statistiques sur les ingénieur-e-s en Europe ;
•    l’Education Reform Accelerator : des informations à jour issues de l’EEM pour les établissements de formation, afin qu’ils puissent orienter leurs programmes de formation initiale et continue en fonction des futurs besoins du marché ;
•    les Career Development Services : des services de conseil professionnel basés sur les données de l’EEM , par exemple, un bilan de compétences, un portail d’experts et un programme de mentorat européen.

Le Comité national a également participé aux Workgroups de la FEANI suivants :
•    WG SDG (UN Sustainable Development Goals), représenté par Stefan Arquint.
•    WG STEM (promotion de la relève dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques), représenté par Alexander Jäger et Jeannine Keller-Nielsen. A cette occasion, un récapitulatif des activités STEM en Suisse a notamment été élaboré.

Activités de la FMOI

José Vieira (Portugal), jusqu’alors président de la FEANI, a été élu President Elect de la WFEO lors de l’assemblée générale du 23 novembre 2019 à Melbourne : il sera donc président de la FMOI de 2021 à 2023. D’ailleurs, le président fondateur de la FMOI était suisse : Eric Choisy,1968-1974.

Massimiliano Capezzali, membre du Comité national, fait partie du Committee on Energy (CE) de la FMOI. Ce comité s’est réuni deux fois en ligne. Sous la direction du nouveau président du CE Jean-Eudes Moncomble, les structures ont été revues et plusieurs nouveaux Working Groups ont été créés afin de formuler des recommandations et des ambitions sur les thématiques actuelles dans le domaine de l’énergie.

Le Comité soutient par ailleurs le WFEO UN Relations Committee (WURC) avec une présence locale au siège des Nations unies à Genève. En raison de la situation liée au Covid-19, aucune activité n’a été possible dans ce domaine en 2020.

La FMOI a révisé ses statuts concernant la représentation régionale dans ses organes. Le Comité national s’est également exprimé à ce sujet.

La FMOI a lancé les préparatifs pour la World Engineers Convention 2023 (www.wec2023.com), qui se tiendra à Prague. Grâce à son expérience tirée de l’organisation de la WEC 2011 à Genève, Hannes Treier apportera son aide, tout comme Hans-Georg Bächtold, ex-directeur de la SIA.

Le Comité national s’engage pour le « UNESCO World Engineering Day for Sustainable Development » en Suisse. Cette journée a été créée par décision de l’assemblée générale de l’UNESCO le 18 novembre 2019 à Paris, sur demande de la FMOI à l’occasion de son 50e anniversaire. Chaque année, le 4 mars, une campagne sera menée pour attirer l’attention du grand public sur les Objectifs de développement durable de l’ONU et sur le travail d’ingénierie nécessaire pour les atteindre. En Suisse, le 4 mars est la date de l’Engineers’ Day. Cet événement est soutenu par un large éventail d’organismes. La journée annuelle des ingénieur-e-s lancée en 2018 fusionnera avec l’Engineers’ Day.
www.engineersday.ch.

Perspectives pour 2021

Alexandre Kounitzky (SIA) a été élu comme successeur de Hannes Treier (SE-UTS) en tant que nouveau président du Comité national pour la période 2021-2023.

Pour 2021, le Comité national a défini les thèmes prioritaires suivants : le climat, l’énergie, les ressources et l’économie circulaire. Jusqu’à maintenant, le SDG 12 (sustainable consumption and production) n’a pas encore été traité au sein de la FMOI. Pour ce faire, un groupe de travail SDG 12 sous présidence suisse pourrait être créé. Une ébauche de projet sera réalisée afin de servir de base aux discussions ultérieures. Un autre projet vise à intégrer ou compléter les cursus des écoles polytechniques et hautes écoles spécialisées suisses au sein de l’European Engineering Education Database de la FEANI (EEED, ex-FEANI Index), et à enregistrer les détenteurs suisses du titre EUR ING dans une base de données.

Stefan Arquint, ex-secrétaire général SE-UTS

 

Zurich, mai 2021